Dossiers Grossesse

Comment survivre à la mort de son bébé ?

LU 18783 fois     COMMENTÉ 0 fois
TAGS: avortement, avortement spontané, Mort subite du nourrisson, fausse couche
AUTEUR : Adrien Lemay
samedi 21 octobre 2017

Concernant la , également appelée « spontané », il s’agit de la cause la plus courante des complications intervenant pendant la grossesse et qui entraînent la perte du bébé. On parle d’avortement spontané jusqu’à six mois de grossesse, au-delà on parle d’accouchement prématuré.

Le risque de la est deux fois plus important chez les femmes âgées de plus de 35 ans. Et on compte en moyenne 10 à 20 % des grossesses qui se terminent par un spontané, parfois sans que la femme ne se sache même enceinte.

Les signes d’une sont des saignements très faibles puis beaucoup plus importants, accompagnés de douleurs abdominales.

Les raisons d’un spontané peuvent être variées : malformation chromosomique, infection maternelle locale ou générale, exposition à des produits dangereux, prise de médicaments, insuffisance hormonale, problème de malnutrition,…






Sommaire de l'article

Page 1 : La mort subite du nourrisson
Page 2 : L'avortement spontané ou fausse-couche
Page 3 : Des associations de soutien et d'entraide


Retour au dossier

  Magazine


commentaires

L’accès et l’utilisation du forum sont réservés aux membres d'Aujourdhui.com. Vous pouvez vous inscrire gratuitement en cliquant ici.

Si vous êtes déjà membre, connectez-vous ici :




Recommander cette page :