Dossiers Grossesse

IVG : qu'est-ce qu'une interruption volontaire de grossesse ?

LU 15933 fois     COMMENTÉ 0 fois
TAGS: grossesse non désirée, interruption volontaire de grossesse, IVG, IVG médicamenteuse, IVG chirurgicale
AUTEUR : Fabienne Adriano
jeudi 5 avril 2018

Quelles que soient les raisons d'une grossesse non désirée, l’IVG (Interruption volontaire de grossesse) est un acte difficile à vivre. L'essentiel est avant tout d'agir dans les temps.

En France, une peut être pratiquée par un médecin jusqu’à 14 semaines après le début des dernières règles (12 semaines de grossesse). L’ doit être demandée par la femme enceinte, qu'elle soit majeure ou mineure, si elle estime que cette la met dans une situation de détresse.

L’ est pratiquée par un médecin, après avoir passé deux consultations médicales et une consultation psycho-sociale (facultative pour les personnes majeures). Un délai est donc nécessaire entre le moment de votre prise de décision d’avorter et la réalisation de l’interruption volontaire de grossesse. Il faut agir dans les délais légaux et prendre contact avec un médecin dès l’instant où vous savez que vous souhaitez mettre fin à cette grossesse. Si vous ne connaissez pas de médecin pratiquant l’ , demandez conseil au centre de planning familial ou à un centre d’ .

Il existe alors deux méthodes d’ : l’ médicamenteuse et l’ chirurgicale. Le choix entre ces deux méthodes va se faire avec votre médecin en fonction de divers facteurs dont le principal est l’âge de la grossesse, qui est déterminée par une échographie.





Sommaire de l'article

Page 1 : Une IVG, dans quelles conditions ?
Page 2 : La différence entre les 2 méthodes d’IVG ?
Page 3 : Et après une interruption volontaire de grossesse ?


Retour au dossier

  IVG : Ce que vous devez savoir avant d'avorter


commentaires

L’accès et l’utilisation du forum sont réservés aux membres d'Aujourdhui.com. Vous pouvez vous inscrire gratuitement en cliquant ici.

Si vous êtes déjà membre, connectez-vous ici :



Recommander cette page :